• Les 3 Haches

    Les 3 HachesEn tant que Bons Cousin(e)s Carbonari nous pensons que notre action doit cibler trois combats (haches) :

    - La domination politique
    - L'oppression sociale
    - L'exploitation et la mystification économique


    En ce qui concerne les deux premiers combats, ces derniers sont bien avancés mais demandent encore à être travaillés (notamment et prioritairement : passage de l'oligarchie représentationnelle actuelle à une démocratie représentative, développement d'une culture libertaire dans le respect des règles de l'Altruisme). Par contre, la question de l'exploitation économique reste en suspend. 
    Et à cela il existe  une raison : autonomiser l'économie, en faire une "science", un Univers inviolable, ou même la politique n'a pas son mot à dire, est un moyen idéal pour protéger l'imposture capitaliste. Car il s'agit bien d'une imposture. L'économie (qui devient aujourd'hui le synonyme de capitalisme) a été érigée en une réalité. Une "réalité objective et absolue, décrétée indépendante des hommes (alors que c'est eux qui la font ) et soumise à des lois implacables, analogues à celle de la nature, qu'on ne saurait bien entendu juger" - in Imposture du capitalisme moral - Le Monde Diplomatique -Yvon QUINIOU, philosophe.
    Pour nous, Bons Cousin(e)s Carbonari, qui avons à faire durant notre Initiation à la réalité, l'économie et par extension, le capitalisme, ne sont que fiction et non une réalité. Ceci ne signifiant pas que la fiction n'a pas d'impact sur le réel. Si, pour l'exemple, le capitalisme est une fiction, les conséquences en sont bien réelles (misère, appauvrissement, guerres, désastres écologiques, esclavagisme, perte de sens, pathologies sociales, destruction des liens sociaux...).
    L'exploitation et la mystification économique du capitalisme représentent, ainsi, un combat qui est et sera à l'avenir des plus difficiles.
    Car l'action, pour un(e) Cousin(e), n'est pas tant à diriger sur la structure d'un modèle économique que sur son illusion. Et démontrer une illusion, faire jaillir les contradictions du mensonge, faire prendre conscience d'un aveuglement est une chose bien difficile.
    Pensons aux acteurs de la santé qui essayent de démontrer aux fumeurs qu'ils sont les victimes d'un lavage de cerveau, "que la cigarette est inutile avant d'être nocive"...La route est longue et même si le bienfait est une réalité...l'illusion continue à fausser les représentations individuelles.
    Qui plus est, les minorités fortunées qui instrumentalisent le reste de la population, ne laisseront pas un changement de système se produire sans une réaction forte pour ne pas dire violente.

    Au delà d'un appel à la moralisation du capitalisme, qui ne pourra advenir, puisque le capitalisme est intrinséquement  immoral, c'est donc un changement de structure et de modes de pensée qui doivent s'opérer. Pour ce faire, la Politique doit redevenir le centre opérationnel d'un système. La "vie de la Cité" ne peut reposer sur une illusion mais se devrait d'être conduite à partir d'une représentation politique basée sur une Ethique et précisons, révocable à tout instant pour manquement à l'intérêt général.
    Iil s'agit ici, ni plus ni moins de Justice. L'action politique Juste par les hommes, pour les hommes sans oublier leur environnement (ce que nous denommons la Matrie - cette terre qui nous accueille et nous fais vivre).

    En conclusion, nous tenons à mettre en perspective qu'il n'existe pas de fatalisme ni d'utopie. Il n'y a que de l'injustice ou de la Justice.

    A vous de choisir.